Prix fondation du patrimoine

Suite au renouvellement de notre candidature au prix de la fondation du patrimoine, l’ASP chèvre des fossés a obtenu le deuxième  Prix de la Fondation du patrimoine pour l’agro-biodiversité animale 2014, d’une dotation de 6000€.

Le prix a été remis au Salon de l’Agriculture de Paris 2014 à Karine Guérin et Jean-Paul Cillard qui ont représenté l’association, en présence de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Dominique Léger, vice-président de la Fondation du patrimoine et Arnaud Bourgeois, vice-président de Ceva Santé Animale, et des membres du jury.

L’objectif du prix : récompenser les éleveurs qui s’engagent pour préserver une race domestique animale à faible effectif tout en lui apportant une valorisation économique en tenant compte son impact social et/ou environnemental sur un territoire donné. La teneur des actions de sensibilisation et/ou de communication autour de la race à préserver entre aussi en compte pour le jury.

Les actions de l’ASP  envers la promotion et le développement de l’écopâturage sur les espaces naturels à travers la Chèvre des Fossés ont été particulièrement appréciées du jury, ainsi que sa volonté d’avancer dans la génétique de la race (développement d’une pépinière de boucs, décongélation de semences pour augmenter la diversité génétique, ….) : une belle récompense du travail mené par les bénévoles de l’association tout au long de l’année !

Le 1er prix, doté de 10 000 €, a récompensé une fois encore la Bretagne à travers Matthieu Pires, éleveur de moutons avranchins de la ferme de Milgoulle (Bretagne). Le premier prix lui a été attribué au regard des qualités zootechniques de la race présentée, et de l’originalité de son projet. Le jeune éleveur valorise en effet la race à travers un projet de ‘fermes mobiles’; un pâturage « tournant » de ses bêtes sur les terrains mis à disposition par les collectivités en échange du service de pâturage apporté par les animaux de race Avranchine de Matthieu.

Le 3ème prix, doté de 4 000 €, a récompensé l’association de sauvegarde des éleveurs de brebis brigasques ( Région PACA), pour leur action de valorisation originale et diversifiée, en produits lait et laine. L’enjeu mis en lumière ici est celui d’une race qui participe au maintien d’un tissu social et économique dans un territoire difficile.

20140227_183000