Situation génétique

La variabilité génétique de la chèvre des Fossés

Grâce au projet VARUME (Observatoire de la VAriabilité génétique des RUMinants et Equidés), mené par l’Institut de l’Elevage (Idele) et première mondiale en la matière, des bilans de variabilité génétique réalisés à partir des généalogies sont réalisés annuellement à partir de 2015.

Consultez le bilan de variabilité 2015 pour la Chèvre des Fossés

Parmi les races caprines, la chèvre des Fossés présente une situation plutôt favorable. Le nombre assez important de souches mâles au démarrage du programme ainsi que la forte dynamique de croissance de la race sont les deux points qui permettent ces bons résultats. En revanche les pratiques de consanguinité réalisées par des élevages diffuseurs de reproducteurs pondèrent à la baisse les indicateurs de variabilité génétique, en particulier le niveau de consanguinité. Des efforts restent donc à faire pour mieux gérer les accouplements.